15 des Meilleures Terrasses de Montréal

Credit: Tourisme Montreal- Madore Daphne Caron

Après un des rudes hivers typiques de Montréal, la ville revient à la vie avec une euphorie contagieuse. De juin à septembre (plus ou moins, selon la température), les restaurants, les bars et les cafés prennent d’assaut les trottoirs, les toits et les cours dans tous les quartiers. C’est la saison des terrasses! Cette année, l’enthousiasme est à son comble alors que les Montréalais mettent le nez dehors après une année de confinement.

La densité et l’âge de la ville font que certaines terrasses ne comptent qu’une poignée de tables qu’on s’arrache. Si possible, réservez à l’avance. Aussi, en raison de la réglementation, beaucoup de restaurants servent de l’alcool seulement avec de la nourriture.

Voici quelques-unes des meilleures terrasses pour profiter de l’été chaud et humide de Montréal.

Damas (Outremont)

Credit: Damas

Un des meilleurs restaurants en ville, le Damas, a aussi une des plus belles terrasses bordées d’arbres et de boîtes à fleurs dans une rue ombragée d’Outremont. On y sert de la fine cuisine syrienne et de savoureuses trempettes en accompagnement de l’agneau et du poulet cuit sur le gril. Le menu dégustation demeure un excellent choix malgré son prix parce qu’il permet de goûter à une bonne partie de l’impeccable menu.

Caribou Gourmand (Mile End)

Faites connaissance avec le goût des forêts boréales, des lacs et des rivières du Québec dans ce bistro spécialisé dans une variété de viande, de gibier et de fruits de mer du Québec : côtes de bison à l’érable, hamburger de wapiti (cerf) ou tataki de phoque exploité de façon durable. La cuisine est peut-être forestière, mais la vue ne l’est pas : asseyez-vous sur la terrasse en bois construite sur mesure et admirez le quartier Mile End, un carrefour culturel.

Le Filet (Plateau/Mile End)

Cet établissement à la gastronomie raffinée centrée sur les fruits de mer, des propriétaires du célèbre Le Club Chasse et Pêche de Montréal, est doté d’une terrasse avec vue sur le magnifique parc Jeanne-Mance. Mais l’attraction principale demeure l’excellent menu, avec des fruits de mer choisis avec soin et quelques clins d’œil à la cuisine japonaise. Quelques plats de viande tout aussi raffinés complètent le menu pour ceux et celles qui se sentent moins en mode poisson.

Maison Boulud (Downtown)

Credit: Maison Boulud

Le restaurant de Daniel Boulud situé au Ritz-Carlton Hotel de Montréal est une véritable oasis au milieu du béton du centre-ville. Sa véranda, donnant directement sur le jardin paysagé de l’hôtel, est l’une des plus belles options de restauration en extérieur de la ville, et la cuisine exquise du chef Riccardo Bertolino est à la hauteur de cette ambiance. Attendez-vous à un menu aux saveurs françaises dans lequel vous retrouverez du caviar, des huîtres, du foie gras, et de l’agneau et des fruits de mer délicieux provenance Québec assurée.

Pigor (Verdun)

L’énergie de la jeunesse et les classiques chics sont en harmonie dans ce petit bistrot du quartier riverain de Verdun. Le chef Sidney Gordon a un don pour apporter des touches de fraîcheur aux plats montréalais comme le tartare de bœuf ou les salades estivales de tomates ancestrales. Et pour couronner le tout, un service super convivial et une liste de cocktails originale.

Au Coin Berbère (Plateau)

Cet établissement chaleureux au cœur du Plateau propose une cuisine à la fois marocaine, tunisienne et algérienne remplie d’émotions et ce depuis plus de 20 ans. C’est un endroit convivial et sans chichi. Le couscous est l’élément central du menu, servi avec de l’agneau, des merguez, du lapin, du poulet ou des légumes que vous pourrez déguster sur une terrasse paisible au bord de la rue.

Hoogan & Beaufort (Rosemont)

Le chef Marc-André Jetté et le sommelier William Saulnier se sont associés pour convertir un ancien bâtiment industriel à Rosemont en l’une des destinations gastronomiques de la ville, avec une cour à la terrasse spacieuse. Des plats de pâtes fraîches et des plats de fruits de mer traditionnels parfaitement conçus mettent en valeur le faste du Québec et sont tout aussi sensationnels à regarder qu’à manger. Le restaurant est en partie axé autour d’un foyer intérieur, alors n’oubliez pas de commander la focaccia avec du beurre fouetté.

Terrasse William Grey (Old Montreal)

Credit: Tourisme Montreal- Madore Daphne Caron

Rendez-vous au huitième étage de l’hôtel William Grey pour profiter d’une vue exceptionnelle sur le Vieux Montréal et le fleuve Saint-Laurent. Savourez une sangria ou un spritz qui sentent bon l’été et laissez-vous tenter par de petites bouchées : de l’assiette de charcuterie et de fromage, aux tatakis de saumon.

Helena (Old Montreal)

Montréal a à son arc de nombreuses options de restauration portugaise, et en tête du peloton vous retrouverez l’établissement éponyme de la chef Helena Loureiro situé dans le Vieux-Montréal. Laissez-vous tenter par un des classiques de la cuisine portugaise : les beignets de morue ou encore le caldo verde (une soupe de pommes de terre et de légumes verts). Pensez cependant à garder un peu de place pour l’un des copieux plats principaux comme le jarret d’agneau braisé ou un plateau de fruits de mer grillés.

Restaurant Mélisse (Old Montreal)

Le restaurant Mélisse propose un brunch réconfortant et raffiné en journée, avant de se transformer en un endroit tendance pour des repas aux accents méditerranéens le soir venu. Attendez-vous à des plats estivaux inspirés des cuisines italienne, grecque, syrienne et libanaise, ainsi qu’à une carte des vins soignée, centrée sur des options naturelles arrivées tout droit de France, d’Italie et d’Espagne, qui s’accordent parfaitement avec la terrasse de Mélisse, petit havre de paix qui regorge de plantes.

Restaurant Park (Westmount)

Montréal n’est pas forcément connue comme la ville des sushis, mais le restaurant éponyme du chef Antonio Park est une exception majeure à cette règle. L’omakase de Park est toujours un choix judicieux. Il s’agit de la sélection du chef proposant de délicieux sashimi, nigiri et bien plus encore. Le chef Park est également réputé pour ses importations de bœuf Kobe et Wagyu. Profitez de tout cela sur une terrasse où règne la tranquillité dans le quartier de Westmount.

Restaurant Santa Barbara (La Petite-Patrie)

Credit: Restaurant Santa Barbara

Un incontournable du quartier pour les brunchs décontractés et les soupers dans La Petite-Patrie, le Santa Barbara propose un menu recherché qui mélange les influences internationales de la Californie à l’Europe de l’Est en passant par la Corée — imaginez des piérogues kimchi au cheddar, ou une salade de chou frisé brassée avec expertise et pleine d’avocat et de champignons shiitake. Accompagnez le tout d’un vin naturel, de bières de micro-brasseries québécoises, ou d’un cocktail funky, épicé mais fruité, à base de mezcal ou de tequila.

Chez Sophie (Griffintown)

Forte de son expérience dans des restaurants parisiens étoilés au Michelin, tel que L’Astrance, la chef-propriétaire Sophie Tabet a depuis ramené son savoir-faire à la maison dans son restaurant de Griffintown. Attendez-vous à des plats français raffinés avec quelques tournures internationales — des bars communs cuits à la vapeur avec de l’ail, du nori et un cassoulet de pois, ou une daurade avec une infusion de thé provenant du Labrador : l’approche lumineuse et estivale devient un délice sur la tranquille terrasse arrière de Chez Sophie. 

 

Fiorellino (Mile End)

Les propriétaires du célèbre (mais fermé) Supper Club de Montréal, le Buonanotte, offrent cette version plus décontractée de la restauration italienne. Attendez-vous à de nombreux classiques centrés autour d’antipasti, de pâtes et d’une solide sélection de pizzas rouges et blanches. N.B. : il y a deux autres établissements Fiorellino — l’un dans la Petite Bourgogne (avec également une grande terrasse), et le restaurant original du centre-ville, avec des places très limitées sur la terrasse. 

Cafeden (Little Italy)

Ce restaurant vietnamien aux lignes épurées, avec des places sur la terrasse décorée de verdure, intègre d’autres influences de l’Asie de l’Est dans son menu réduit mais bien fignolé. C’est la nourriture idéale pour l’été : brochettes grillées au poulet ou aux crevettes, salade de papaye et banh bao cantonais-vietnamien (petits pains cuits à la vapeur), complétés par une sélection de vins légers et éclatants. Clients sans réservation seulement.

Tim Forster is the former editor of restaurant news site Eater Montreal, and is now a freelance journalist and editor covering food, tech, culture and more.

Vous les avez tous essayés ? Découvrez d’autres options ici.