10 restaurants des Québec chics pour les occasions spéciales

Credit: Damas

Ce ne sont pas les restaurants chics et attrayants qui manquent au Québec, et il y a une foule d’endroits où célébrer une occasion spéciale, comme une fête ou un anniversaire de mariage. Il y a naturellement un grand nombre de restaurants français, mais la province regorge de produits locaux (en saison) grâce à ses forêts débordantes de gibier et de champignons et ses cours d’eau où nagent de l’omble chevalier et de la truite. La haute gastronomie de la Belle Province est sans conteste une gastronomie du terroir. C’est également une cuisine diversifiée grâce aux influences des communautés de partout dans le monde.

Dans ce guide, vous trouverez dix restaurants dignes de vos occasions spéciales à Montréal, à Québec et en Estrie parce que les grands moments valent le déplacement.

Montréal

Damas (Outremont)

Credit: Damas

Le Damas n’est pas seulement un excellent restaurant syrien, c’est un des meilleurs restaurants au Canada, point à la ligne. Quand il y a de l’humus soyeux, du labneh et de savoureux falafels au menu, c’est tentant de goûter tous les mezze, mais il faut absolument se garder de la place sur les plats principaux qui valent le détour : grillades juteuses, fruits de mer, halloumi et légumes, ainsi que deux généreux fattets (des plats de viande braisée accompagnée de riz, de sauce yogourt et de pitas croustillants). La carte des breuvages n’est pas en reste. Les cocktails sont préparés avec une touche syrienne (un gimlet à l’abricot, s’il vous plaît) et la carte des vins se concentre sur des classiques du vieux continent qui mettent en valeur les saveurs relevées du restaurant.

Au restaurant : le restaurant propose une grande terrasse ombragée à l’écart du trottoir. Dans la grande salle à manger, il y a un mélange radieux de ton de rouges et de bois avec des lanternes et des touches du Moyen-Orient. Ce n’est pas obligatoire, mais ça vaut la peine de se mettre sur son 31.

À emporter : le Damas accepte les commandes à emporter par téléphone et sur son site. La livraison est offerte seulement pour les commandes de plus de 150 $.

Le Filet (Plateau/Mile End)

En face du populaire parc Jeanne-Mance, il y a Le Filet, le petit frère moderne et spécialisé dans les fruits de mer du Club Chasse et Pêche, une institution de la scène culinaire montréalaise. Le chef et copropriétaire Yasu Okazaki compose un menu novateur qui change constamment. Il agence ingénieusement les ingrédients et saveurs du Japon et du Québec, en proposant par exemple du tartare de thon au nori. La carte des vins est un assemblage de classiques français. Le design contemporain blanc et noir accompagne parfaitement la foule cool et créative qui s’y retrouve.

Au restaurant : il y a une petite terrasse face au parc pour manger à l’extérieur. La salle à manger n’est pas immense et elle se remplit rapidement.

À emporter : Le Filet n’offre pas la livraison ou de mets à emporter.

Graziella (Old Montreal)

La meilleure table italienne en ville est sans doute celle de Graziella Batista du restaurant du même nom. La cheffe prend la bonne chère au sérieux. Un petit nombre d’ingrédients de très grande qualité tiennent la vedette de ses plats, comme des antipastis de saison aux légumes de saison et des gnudi nappés de sauce aux tomates San Marzano en toute simplicité pour le plat principal. Elle ne recule pas devant les accents locaux comme le flétan de la Gaspésie ou les crevettes nordiques, mais toutes les digressions à la tradition sont choisies avec soin.

Au restaurant : Graziella sert exclusivement des repas en salle avec des tables et des places au bar. L’établissement est aussi ouvert pour le dîner du mardi au vendredi.

À emporter : il est possible de commander des plats à emporter à l’avance sur le site du restaurant.

Île Flottante (Mile End)

Beaucoup de restaurants montréalais s’appliquent à réinventer des classiques, mais l’Île Flottante sert une cuisine un peu plus expérimentale. Le chef et copropriétaire Sean Murray Smith s’amuse avec les textures et les ingrédients et son menu dégustation change constamment. Attendez-vous à des plats futuristes et hors du commun servis dans un espace tout aussi moderne qu’invitant. On retrouve de la viande au menu, mais les légumes tiennent le haut du pavé et les végétariens et végétaliens y sont traités aux petits oignons. Les accords mets et vins sont d’une grande qualité, mais les cocktails inventifs valent eux aussi le détour.

Au restaurant : il n’y a que des menus dégustation. Comme le restaurant n’est pas très grand, les réservations sont fortement recommandées.

À emporter : L’Île Flottante n’offre pas la livraison ou de mets à emporter.

Maison Boulud (Downtown)

Credit: Maison Boulud

La sophistiquée succursale montréalaise de Daniel Boulud, le célèbre chef franco-new-yorkais, est un modèle de constance. La salle à manger art déco ornée de cuivre donne le ton pour le repas le plus classique en ville. Le menu fait honneur à la cuisine française de Daniel Boulud, et le chef des cuisines Riccardo Bertolino y ajoute une touche originale avec des additions comme le cannelloni nappé d’un coulis de tomates au poivre Sichuan, ou du jus de lime séché pour donner un coup de fouet à l’agneau du Québec accompagné d’aubergines. La carte des vins de la Maison Boulud est extraordinairement longue, et on y retrouve tous les essentiels du vieux continent et comme du Nouveau Monde, sans oublier des variétés naturelles et traditionnelles.

Au restaurant : l’été, vous pouvez prendre place sur la terrasse qui donne sur les magnifiques jardins du Ritz-Carlton.

À emporter : il y a un menu spécial à emporter et pour la livraison. Il est possible de commander sur le site du restaurant.

Portus 360 (International District)

Situé au trente-et-unième étage du Plaza Centre-Ville, le Portus 360 offre une vue panoramique de la ville et du fleuve Saint-Laurent. La salle à manger tourne, ce qui permet d’admirer le panorama sous tous ses angles. C’est le décor parfait pour les grandes occasions. Le menu n’a rien à envier à la vue. La réinterprétation de la cuisine traditionnelle portugaise de la cheffe Helena Loureiro est fastueuse. On y retrouve une abondance de fruits de mer avec des classiques comme les sardines, des croquettes de morue et de la morue salée en plus des grillades et des viandes rôties. Pour finir le repas en beauté, on goûte évidemment aux pasteis de nata (des tartelettes portugaises à la crème) délicates et feuilletées.

Au restaurant : le restaurant est réparti sur deux étages qui offrent la même vue spectaculaire. D’une façon ou d’une autre, vous devrez prendre l’ascenseur pour vous y rendre. Il n’y a pas de terrasse.

À emporter : le Portus 360 n’offre pas de plats à emporter ou de livraison, mais son autre restaurant situé à proximité, le Helena, qui se spécialise également dans la cuisine portugaise, offre une table d’hôte à emporter.

Wellington (Verdun) 

Credit: Caroline Perron

Ce bistro français chaleureux et accueillant est parfait pour souligner une occasion spéciale dans une atmosphère un brin plus décontractée. Le Wellington sert tous les classiques comme du tartare de bœuf, du magret de canard, du boudin et des moules frites. La généreuse carte est servie dans un décor convivial qui a tous les charmes du restaurant de quartier.  C’est un restaurant apportez votre vin et donc, un bon choix pour manger un bon repas sans se ruiner.

Au restaurant: le Wellington a une salle à manger avec des tables et des banquettes. Comme c’est un restaurant apportez votre vin, on n’y sert pas d’autres boissons alcoolisées.

À emporter : il n’y a pas de commandes à emporter ou de livraison.

Ville de Québec

Le Continental (Vieux-Québec)

Le Continental est le bijou de la scène culinaire de Québec et on s’y croirait en France. L’établissement se spécialise dans les plats flambés, comme le steak ou les crevettes flambées au whisky préparés à la table par des serveurs en livrée blanche immaculée. Le menu propose également des grands classiques français comme des escargots ou du foie gras au torchon avec des clins d’œil aux produits locaux comme le crabe des neiges. Gardez-vous de la place pour le dessert, des crêpes Suzette (évidemment) flambées à la liqueur d’orange.

Au restaurant : l’intérieur élégant rappelle l’Europe avec ses nappes blanches et ses chaleureux panneaux de bois. Il y a surtout des places dans la salle à manger et le restaurant se remplit rapidement les week-ends, surtout pendant la haute saison, l’été.

À emporter : le Continental n’offre pas la livraison ou de mets à emporter.

Laurie Raphäel (Basse-Ville)

Credit: Optique Photo

La renommée du chef Daniel Vézina n’est plus à faire, et le Laurie Raphaël est la scène où il fait la démonstration de son expertise. Le chef et son équipe mêlent la gastronomie française aux produits du terroir et à des touches subtiles de cuisine moléculaire pour un résultat étonnant. La salle à manger offre un mélange intrigant de design contemporain avec des touches naturelles comme des arbres artificiels en cuivre qui ornent la salle à manger. Gardez-vous de la place pour le dessert, surtout si vous optez pour le menu dégustation à neuf services. Les dômes fondants sont une des spécialités de la maison.

Au restaurant : le restaurant n’a pas de terrasse et propose un menu six services ou neuf services (il n’y a pas de menu à la carte).

À emporter : pour le moment, Le Laurie Raphaël n’offre pas de menu à emporter ou la livraison.

Cantons-de-l’Est

Le Hatley (North Hatley, Eastern Townships)

Credit: Le Hatley

Situé au luxueux hôtel Manoir Hovey au bord d’un lac, Le Hatley est une destination exceptionnelle pour une escapade en Estrie. Le restaurant mise sur une cuisine du terroir au gré des saisons et divise l’année en sept périodes. Allez-y en avril et vous risquez de goûter de l’agneau ou de l’érable et en hiver, des conserves maison et des légumes-racines. Toute l’année, le restaurant offre une extraordinaire incursion dans la richesse de la nature québécoise, autant ses forêts, ses champs et ses lacs et rivières dans le luxueux décor du manoir que le restaurant occupe.

Au restaurant : le Hatley est situé à la campagne, à 30 minutes de Sherbrooke, et c’est une bonne idée de réserver parce qu’il y a peu d’autres options à proximité. L’établissement sert seulement une table d’hôte et des menus dégustation (excepté pour son brunch à la carte).

À emporter : il n’y a pas de livraison ou de menu à emporter, mais il y a un menu restreint servis à la chambre pour les clients du Manoir Hovey.

Vous les avez tous essayés ? Découvrez d’autres options ici.